Published: Jeu, Juin 22, 2017
Nationale | By Matthieu Philippon

Un ministre ciblé par une enquête quitte le gouvernement — France

Un ministre ciblé par une enquête quitte le gouvernement — France

Le remaniement gouvernemental qui sera connu aujourd'hui devait être plus "technique" que politique. Pour sa part, Édouard Philippe annoncera mercredi 21 juin la composition de son nouveau gouvernement. Depuis la démission du premier exécutif (17 mai 2017 - 19 juin 2017), les rebondissements s'enchaînent. Et la formulation a son importance.

Selon les informations d'Europe 1 confirmées par l'AFP, Richard Ferrand va quitter le gouvernement d'Edouard Philippe et s'est vu proposer la présidence du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale par Emmanuel Macron lui-même.

" Il n'est pas question d'immunité, si le procureur souhaite m'entendre, il m'entendra, cela va de soi, évidemment, évidemment ", a affirmé le ministre de la cohésion des territoires. Plusieurs secrétaires d'État supplémentaires pourraient par ailleurs être nommés.

"J'ai pris la décision de ne pas faire partie du prochain gouvernement".

"Il a toute les qualités pour ce poste clé, et a toute la confiance du président de la République". Cette entreprise de redressement doit l'emporter sur toute considération personnelle.

La désillusion est sans doute grande du côté de l'Élysée. Pourtant, le Premier ministre avait jusqu'à présent exclu son départ. "Même Jupiter bricole de temps en temps!" Deux missions difficilement compatibles, selon les témoignages recueillis par nos confrères.

Les terribles dernières paroles d'une victime — Incendie de Londres
De nombreux résidents ont ainsi affirmé qu'il n'y avait pas d'issue de secours, pas d'extincteur, pas d'alarmes incendie . Pour rappel, Theresa May a annoncé le lancement d'une enquête publique sur l'incendie .

Richard Ferrand est devenu en moins de trois ans un des hommes de confiance d'Emmanuel Macron dont il a structuré le parti, tirant profit de son expérience d'élu breton mais aussi de gestionnaire d'entreprises.

Les rivalités au sein du MoDem sont-elles en train de prendre le dessus? Autre futur poids lourd de la majorité, le député de la Manche Stéphane Travert embraye: "Le chemin qu'emprunte Sylvie Goulard permet de ne pas entraver l'action gouvernementale".

Le maintien de Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes sortante, est en revanche très incertain. "Tout est ouvert pour moi". C'est tout sauf une sanction puisque le poste le plus stratégique à l'Assemblée nationale sera à l'évidence celui du Président du groupe LREM.

Le calendrier n'est décidément pas à l'avantage des ténors du MoDem.

Le MoDem fait l'objet d'une enquête sur l'emploi de ses assistants parlementaires européens.

Like this: