Published: Jeu, Juin 15, 2017
Nationale | By Matthieu Philippon

Législatives : les éliminés du premier tour

Législatives : les éliminés du premier tour

La soirée du premier tour des élections législatives a tourné à la démonstration de grimaces chez les ténors des partis d'opposition, balayés par le raz-de-marée des candidats de La République En marche soutenus par Emmanuel Macron.

En termes de sièges, La République en Marche/MoDem décrocherait de 390 à 430 sièges. Ses alliés, les Radicaux de gauche et Europe-Ecologie-Les-Verts avaient respectivement hérité de 11 et 16 sièges.

Attaque devant Notre-Dame : l'imprévisible dérive de Farid Ikken
La France a quant à elle été la cible de l'EI à plusieurs reprises depuis les attentats du 13 novembre 2015 (130 morts). Peu avant 17H00, une camionnette du Samu a quitté les lieux toutes sirènes hurlantes, selon un journaliste de l'AFP.

Autant de sièges que ne gagneront pas des candidats issus du Front national (13,1% des suffrages), de la droite (20,9%), de la France Insoumise (11%) mais surtout du Parti socialiste et du Parti radical de gauche, qui n'ont remporté que 9% des voix au premier tour de ces élections législatives. Les autres partis se partageraient entre 1 et 12 sièges. Dans la sixième, Gilles Lurton (Lr-UDI) est au coude à coude avec LRM tandis que dans la troisième, le PS s'en sort avec François André en ballotage favorable au premier tour face à la droite et quand Laurence Méhaignerie (Modem) semble en mesure de l'emporter dans la deuxième circonscription. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Like this: