Published: Lun, Juin 12, 2017
Nationale | By Matthieu Philippon

Après la déroute de la présidentielle, la débâcle des législatives — PS

Après la déroute de la présidentielle, la débâcle des législatives — PS

Les estimations les créditent de 10%. Avec un peu plus de 7% des votes, c'est une véritable hécatombe qui s'est abattue sur le parti dirigé par Jean-Christophe Cambadélis, parti qui contrôlait pourtant plus de la moitié de l'Assemblée sortante. Celui qui avait soutenu Benoît Hamon pendant la campagne avait pris soin pendant tout le quinquennat de revenir régulièrement sur ses terres d'élection, où il est par ailleurs conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine.

Ces résultats doivent être "regardés avec lucidité et il faudra en tirer toutes les conclusions au lendemain du second tour, pour rebâtir la gauche de gouvernement sur des bases saines et rénovées", a déclaré l'ancien Premier ministre socialiste Bernard Cazeneuve.

Pour le second tour, le PS a appelé à la mobilisation contre le "désengagement civique " et au "désistement " républicain pour faire barrage au FN.

L'ancien Premier ministre Manuel Valls, qui se présentait sans étiquette, est arrivé en tête dans l'Essonne, en l'absence d'adversaire En Marche, mais n'est pas certain de l'emporter. Au PS comme au FN, plusieurs poids lourds ont été éliminés dimanche, balayés par la vague macroniste. Selon les résultats postés, M. Hamon arrive en troisième position avec 22,61% des voix.

Pour rappel, le 23 avril dernier, pour le premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon était arrivé en tête dans cette circonscription avec 30,52% des voix, devant Emmanuel Macron (29,92%) et François Fillon (16,12%). Aucun d'entre eux ne passe le premier tour.

Willy Sagnol nommé entraîneur adjoint d'Ancelotti au Bayern
Il débutera sa mission auprès de Carlo Ancelotti le 1er juillet prochain, indique le communiqué du Bayern Munich . Je suis heureux de participer à son équipe et d'être à ses côtés.

Matthias Fekl éliminé dans le Lot-et-Garonne. Le candidat REM fait 28,39% et le candidat FN fait 20,32%.

Aurélie Filippetti, 1re circonscription de Moselle: l'ancienne ministre de la Culture a été éliminée dès le premier tour.

Le premier tour est "marqué par le recul sans précédent de la gauche dans son ensemble et notamment du PS", a reconnu le premier secrétaire du Parti, Jean-Christophe Cambadélis.

- Christophe Sirugue, ancien secrétaire d'Etat au numérique, éliminé dans la Saône-et-Loire.

Emmanuelle Cosse: l'ancienne ministre annonce sur Facebook son élimination en Seine-Saint-Denis.

Like this: